Projet individuel

L’équipe cherche à aider l’enfant, à développer les capacités lui permettant de devenir autant que possible acteur de sa vie, que ce soit dans la famille mais aussi à l’extérieur : milieu scolaire, lieu de stage, centre de loisirs.
Le SESSAD s’intéresse à l’enfant lui-même, au sens qu’il donne à ce qu’il fait, à ce qu’il apprend, à ce qu’il vit. Il s’agit de restaurer le désir d’apprendre, l’estime et la confiance en soi. Le jeune, considéré dans sa globalité, est le pivot de cette organisation.

Le travail va s’appuyer sur les demandes et les attentes de la famille, en faisant en sorte qu’elles puissent émerger : il s’agit de créer une relation propice au travail, de créer une alliance et des liens authentiques qui seront le support du travail du service.

Ce travail s’effectue dans le respect du cheminement de la famille.
Il s’appuie, au-delà du travail « naturel » réalisé par les professionnels sur une construction réfléchie de la prise en charge (introduire le bon éducateur dès la visite d’admission de manière à ne pas multiplier les situations de présentation et faciliter le lien, nommer, présenter et faire intervenir tôt les intervenants auprès de la famille ou dans certains cas particuliers, réfléchir la référence en fonction des problématiques particulières,…).
Il s’appuie également sur des rencontres régulières de l’équipe et de la famille, selon les nécessités de la prise en charge.

Aussi, la prise en charge en SESSAD qui débute passe tout d’abord par une phase d’investigation, d’observation et d’évaluation approfondies pendant laquelle sont recueillis tous les éléments de connaissance permettant de construire le projet individuel .

Cette période s’achève par l’élaboration du projet d’admission, soit le premier projet individuel, puisque celui-ci est revu annuellement, selon la même procédure.

Celle-ci se décompose en trois étapes :
1-la préparation avec le jeune et sa famille de la réunion de synthèse, qui consiste à reprendre les demandes et attentes et de préciser le cas échéant les enjeux de la prise en charge. La préparation de la synthèse avec la famille est réalisée par le responsable de service.
2-la réunion de synthèse , à laquelle participent les principaux intervenants autour du jeune.
3-la restitution du projet individuel par l’éducateur référent.

Les modes d’intervention sont définis en accord avec la famille : ils font intervenir autour d’un éducateur, selon la singularité des cas et en fonction des stratégies de soin décidées, un ou plusieurs professionnels d’une équipe pluri-disciplinaire comprenant psychologue, orthophoniste, psychomotricien, enseignant., éducateur, médecin psychiatre.

Le projet individuel articule l’action de l’équipe, les formes et les lieux de prise en charge. C’est donc lui qui déterminera le nombre de séances par professionnel et leur fréquence .

Le projet individuel s’appuie sur un dossier individuel , comportant les éléments essentiels présidant à la conduite et au suivi de ce dernier :

Il est l’outil principal de suivi de la mise en œuvre du projet du jeune, traçant les étapes de son évolution personnelle, ainsi que les étapes de la construction et de l’adaptation dans le temps de son projet au SESSAD.