Participation et citoyenneté

La place de l’adulte bénéficiaire tient dans la position de sujet, d’acteur de sa propre vie, qui sous-tend le projet de prise en charge.
A ce titre sa participation est une composante intrinsèque de l’accompagnement, comme le respect, la prise en compte de la parole et des souhaits de la personne. La question de la participation des personnes handicapées aux décisions qui les concernent est primordiale puisqu’elle contribue à l’amélioration de la qualité de vie des résidants(es). Cette approche repose fondamentalement sur les valeurs de dignité et sur la prise en compte des personnes handicapées comme personne à part entière.
La consultation des résidants(es), la concertation et la participation font partie des dispositifs d’accueil et de prise en charge. Participer est une action qui ne se limite pas à la parole : participer, c’est aussi être à l’écoute, être attentif, ressentir, s’intéresser… Les capacités d’expression doivent être prise en compte (selon l’âge, le handicap, la situation sociale).

L’avis des personnes accueillie ainsi que de ses responsables légaux sur la maison nous est précieux :

  • Des groupes de paroles sont régulièrement organisés.
  • Individuellement, la personne peut rencontrer facilement les coordinatrices ou la Direction pour donner son avis, poser des questions.
  • Un Conseil de la Vie Sociale (CVS) où elle est représentée se réunit régulièrement pour traiter du fonctionnement de l’établissement, et réfléchir aux améliorations à y apporter.
  • Elle est invitée à participer à la réunion « Projet personnalisé », lorsqu’il s’agit d’élaborer ou réajuster son  projet personnalisé.

Les liens avec le village d’Etrépigny ont précédé la construction de la maison, au travers de rencontres avec les habitants. C’est dire à quel point les échanges nous semblent fondamentaux pour une intégration réussie.

Toutes les occasions sont saisies, recherchées, créées afin que la vie circule entre habitants et résidants.

Selon le choix, de la personne son inscription sur les listes électorales du village lui conférera le statut d’habitant, et lui permettra d’exercer sa citoyenneté.